skip to Main Content

Master of the Chetwode Quadrant : Le Plus Vieil Objet Scientifique Anglais Découvert

Master of the Chetwode Quadrant : Le Plus Vieil Objet Scientifique Anglais Découvert
5/5 - (1 vote)

Le Master of the Chetwode Quadrant, découvert par Simon Neal, est un cadran horaire anglais datant d’environ 1311. Il représente le plus ancien objet scientifique anglais connu.

Sa plaque en alliage de cuivre est gravée sur l’avers avec six lignes horaires inégales, un carré d’ombre avec deux échelles numérotées et un arc de quadrant divisé et numéroté. Le revers est doté d’un index rotatif et d’échelles calendaires​

Ce rare instrument de mesure du temps, qui indiquait des heures inégales, sera mis aux enchères chez Christie’s à Londres le 13 décembre 2023. L’estimation de sa valeur est comprise entre 100 000 et 150 000 livres sterling. Il sera présenté lors d’une vente de livres et manuscrits précieux​

Importance Historique et Scientifique

Le Master of the Chetwode Quadrant, bien plus qu’un artefact, est un témoin clé de l’évolution scientifique. Selon James Hyslop, spécialiste chez Christie’s, cet instrument illustre l’ingéniosité médiévale. Il démontre l’avancée dans la compréhension du temps et de l’astronomie.

Son impact va au-delà de la simple mesure du temps. Ce cadran symbolise un tournant dans l’application des connaissances mathématiques et astronomiques. À travers lui, on découvre comment nos ancêtres percevaient et utilisaient le temps.

Hyslop souligne son unicité. En effet, peu d’instruments de cette époque ont survécu jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, le Master of the Chetwode Quadrant offre une perspective rare sur les technologies médiévales.

Description Technique du Cadran

Le Master of the Chetwode Quadrant se distingue par sa conception ingénieuse. Cet instrument, façonné avec précision, permettait de mesurer le temps selon la position du soleil. Sa structure reflète une compréhension avancée de l’astronomie et des cycles solaires.

Conçu pour s’adapter aux variations saisonnières, le cadran indiquait des heures différentes en hiver et en été. Cette particularité témoigne d’une remarquable adaptation à l’environnement naturel.

En effet, les concepteurs de l’époque intégraient déjà la notion d’heures inégales, variant avec la durée du jour.

Le cadran, gravé sur du cuivre, présente des lignes et des marques délicatement ciselées. Ces marques servaient à déterminer l’heure en fonction de l’ombre projetée par le soleil. L’utilisation de ce matériau noble et résistant souligne l’importance accordée à cet instrument.

Plus vieux cadran soleil anglais
Plus Vieil Objet Scientifique Anglais

Contexte Historique des Cadrans Solaires

Les cadrans solaires, connus depuis l’Égypte ancienne, symbolisent l’ingéniosité humaine dans la mesure du temps. Ces instruments, utilisant l’ombre du soleil, ont évolué au fil des siècles.

Leur utilisation s’est répandue dans les civilisations grecque et romaine, témoignant d’un intérêt croissant pour l’astronomie et le calcul du temps.

Initialement, les Égyptiens créaient des cadrans simples, marquant le passage du temps par la position du soleil. Cette invention a permis une meilleure organisation des activités quotidiennes.

Plus tard, Grecs et Romains ont perfectionné ces instruments. Ils y ont intégré des éléments permettant une mesure plus précise du temps.

Les cadrans solaires, dans la Grèce antique, étaient souvent liés à des temples ou des lieux publics. Ils servaient à réguler les activités civiques et religieuses. Chez les Romains, leur usage s’est diversifié, allant des espaces publics aux demeures privées.

Signification Culturelle et Pratique

Au Moyen-Âge, le cadran solaire avait une signification profonde, à la fois culturelle et pratique. Ces instruments étaient cruciaux dans les domaines administratifs et religieux. Ils régulaient la vie quotidienne, marquant les heures des prières et des activités civiques.

Dans les monastères, les cadrans solaires jouaient un rôle essentiel. Ils permettaient de respecter strictement les heures canoniques. Ces moments de prière rythmaient la journée des moines. L’exactitude était primordiale, et le cadran solaire offrait cette précision.

Dans les villes, ces instruments aidaient à organiser les marchés et les réunions publiques. Ils étaient souvent placés sur des édifices centraux, accessibles à tous. Ainsi, ils contribuaient à la cohésion sociale et à l’ordre public.

Les cadrans solaires symbolisaient également la connaissance et le progrès. Leur présence dans une communauté indiquait un certain niveau d’érudition et de sophistication. Ils étaient des marqueurs de civilisation et de stabilité.

Découverte et Provenance de cet outil scientifique

La découverte du Master of the Chetwode Quadrant a suscité un vif intérêt. Trouvé en Angleterre, son histoire fascine les historiens. Ce cadran solaire, datant de 1311, témoigne d’une époque où la science se mêlait à l’artisanat.

L’analyse de l’alliage de cuivre indique un travail de haute précision. Les experts suggèrent que son atelier de fabrication pourrait être lié à un prieuré augustiniens fondé en 1244. Cette hypothèse renforce l’idée d’une origine monastique et d’une utilisation religieuse.

La provenance exacte reste incertaine, mais son style et sa technique suggèrent une fabrication anglaise. Le cadran partage des caractéristiques avec d’autres instruments médiévaux trouvés dans la région.

Cette similarité apporte un éclairage sur les méthodes de fabrication de l’époque.

Vente aux Enchères et Estimation

Le Master of the Chetwode Quadrant est prêt pour une vente historique chez Christie’s. Cette pièce rare suscite un intérêt mondial, tant pour son âge que pour sa signification. L’estimation de sa valeur reflète son importance exceptionnelle.

Les experts prévoient une fourchette de prix entre 130 000 et 190 000 dollars (environ 120 000 à 175 000 euros). Cette estimation tient compte de son ancienneté, de son état de conservation et de son unicité.

Elle souligne également l’importance du cadran dans l’histoire de la science et de l’art.

La vente représente une occasion rare pour les collectionneurs et les institutions. Acquérir un tel objet offre une fenêtre directe sur le Moyen-Âge. Elle permet de posséder un morceau tangible de l’histoire de la mesure du temps.

Le Master of the Chetwode Quadrant a été vendu pour GBP 126,000. Cette vente a eu lieu le 13 décembre 2023

Conclusion

Le Master of the Chetwode Quadrant n’est pas qu’un simple instrument. Il représente un jalon important dans l’histoire de la science et de la mesure du temps.

Sa découverte enrichit notre compréhension du passé, offrant un aperçu unique de l’ingéniosité médiévale.

Cet artefact témoigne des avancées scientifiques d’une époque souvent mal comprise. Il illustre la quête humaine pour comprendre et organiser le monde.

Le cadran souligne l’importance de la mesure précise du temps, fondamentale pour les sociétés d’hier et d’aujourd’hui.

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Magnifique.
    Au 13eme siecle il etait question d’heures inégales… concept inventé par les babyloniens 7 siècles av JC..

    Qui est donc l’heureux acquéreur de cet objet? Un musée?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top